Archives pour la catégorie Houle Syndic

La faillite, une solution de lâche? Certainement pas!

Pour la plupart des gens, déclarer faillite est terrifiant, honteux, méprisant et synonyme d’échec. Et si nous regardions cette situation d’un autre œil? Plusieurs débiteurs sont des travailleurs acharnés et motivés. Pour certains, c’est un manque d’éducation financière qui creuse le trou dans leur budget alors que d’autres sont tout bonnement malchanceux. Un divorce, une perte d’emploi ou la maladie sont tous des causes probables de graves problèmes financiers. Est-ce que la personne aux prises avec des difficultés financières doit avoir honte de sa situation? Certainement pas !

Le processus de faillite a pour objectif «de vous libérer de la majorité de vos dettes par la remise de certains de vos biens. Autrement dit, la faillite vous permet d’effacer vos dettes et de mettre fin à votre situation d’endettement»[1]. Ainsi les débiteurs honnêtes mais malchanceux ont l’opportunité d’avoir un nouveau départ.

D’ailleurs, connaissez-vous Henry Ford, Walt Disney, Donald Trump, Denise Filiatrault et Gilbert Rozon?

Saviez-vous que ces personnes ont dû passer par un processus de faillite avant de connaître la gloire?[2] En déclarant faillite, ils ont pu éliminer leurs erreurs passées pour retrousser leurs manches et repartir à ZÉRO. Henry Ford a lui-même dit : « échouer c’est avoir la possibilité de recommencer de manière plus intelligente ». Quant à lui, Daniel Trump prétend que « ce qui sépare les gagnants des perdants est de savoir comment une personne réagit à chaque nouvelle tournure du destin ». Dans le même ordre d’idées, Walt Disney encourage les gens en affirmant que «nos rêves peuvent devenir réalité seulement si nous avons le courage de les poursuivre».

Finalement, nous concluons cet article avec une pensée de Ben Franklin qui amènent les gens à réfléchir sur leur décision, quelque soit la perception des autres : «beaucoup de chemins mènent à la réussite, mais un seul mène immanquablement à l’échec, celui qui consista à vouloir plaire à tout le monde». Malgré la connotation négative et les stigmates liés à la faillite, si c’est la solution pour vous, faites le saut. Nous serons là afin de vous maintenir la tête hors de l’eau !

 

[1] http://www.educaloi.qc.ca/capsules/la-faillite-personnelle

[2] http://www.blcattorney.com/blog/changing-perceptions-bankruptcy/

Cette semaine, en lisant l’article de la Presse (http://affaires.lapresse.ca/finances-personnelles/201406/09/01-4774229-le-niveau-dendettement-reste-eleve-au-canada.php) qui concernait l’augmentation des émissions de cartes de crédit, je me suis permis de vous dresser une liste d’habitudes que nous devons cesser de faire en tant que consommateur pour ne pas détruire notre crédit.

 

  1. Les consommateurs doivent arrêter de tout charger sur leur carte de crédit.

En d’autres termes, en utilisant les cartes de crédit pour tout payer, le solde mensuel est souvent un choc étant donné que le consommateur perd le fil de ses dépenses. Il est vrai que certains utiliseront les cartes pour avoir des récompenses. Certes, assurez-vous de rembourser immédiatement ladite dépense pour être certain de préserver le solde dû à son minimum et suivre attentivement les dépenses inscrites sur le relevé.

  1. Les consommateurs doivent arrêter d’acheter des articles en promotion lorsqu’ils n’en ont pas besoin.

C’est le fameux réflexe du «pourquoi pas, c’est en spécial». C’est bien de planifier pour des besoins futurs (du papier hygiénique par exemple), mais ce n’est pas parce que l’article X (prenons ici l’exemple de la console de Jeu PS4) est en promotion que vous devez l’acheter avec votre carte de crédit. Assurez-vous d’avoir la capacité de rembourser l’item à temps, car au final, les intérêts chargés élimineront le rabais en question.

  1. Les consommateurs doivent faire face immédiatement aux factures reçues

La procrastination se voit même dans le paiement des factures. Cependant, en entassant les factures sur le coin du comptoir de la cuisine ou près de l’ordinateur, il sera plus difficile de respecter votre budget. La date d’échéance approchera et il vous sera peut-être impossible de payer certaines factures. En ne les payant pas, votre cote de crédit en souffrira. De plus, l’avance de fonds sur votre carte de crédit engendrera des frais additionnels.   

  1. Les consommateurs doivent arrêter de dire oui à l’augmentation de leur limite de crédit

Les institutions financières vous proposent souvent d’augmenter votre limite de crédit. Cependant, à chaque fois que vous répondez oui, une enquête de crédit est réalisée. Trop de demandes de crédit diminuent votre cote de crédit. Assurez-vous d’augmenter votre limite seulement si vous en avez réellement besoin.

Somme toute, la meilleure chose que vous pouvez faire est d’identifier certaines de vos mauvaises habitudes qui ont un impact sur votre crédit et de commencer à les éliminer de vos habitudes de consommation.

Quelles sont les principales situations menant à la faillite ?

Vous ne ferez pas faillite du jour au lendemain. Plusieurs signes sauront vous donnez l’alarme que votre portefeuille ne se porte pas bien ou pourrait ne pas se porter bien dans les prochains mois.

En plus de 10 années à titre d’avocat et syndic de faillite, voici la liste des principales alarmes qui se sont présentées aux clients (individuels et commerciaux) que j’ai pu aider à réorganiser leurs finances. La liste n’est pas exhaustive, mais ce sont les situations les plus répétées.

Signes d’une faillite personnelle

  • La perte de votre emploi
  • La séparation/le divorce de votre couple
  • L’abus de drogues, d’alcool ou des jeux de hasard
  • L’augmentation de la limite de vos cartes de crédit
  • L’utilisation d’une carte de crédit pour en payer une autre (aussi, effectuer des avances d’argent sur vos cartes de crédit)
  • Avoir l’impression de courir après l’argent, même si votre salaire a été déposé « hier ».

Signes d’une faillite commerciale

  • La mort ou l’incapacité du propriétaire à gérer l’entreprise
  • Une trop grande compétition venant du marché
  • Le changement dans la demande du public par rapport aux produits ou aux services
  • Les frais fixes mensuels trop élevés pour l’entreprise (la location ou l’achat d’équipement, de véhicules ou de locaux de prestige)
  • Le taux d’endettement trop élevé
  • Le manque d’argent pour le fond de roulement

Bref, vous sentez venir des difficultés ou des problèmes financiers, n’attendez pas qu’ils deviennent insurmontables.

Les solutions liées à l’insolvabilité

Houle Syndic vous propose certaines solutions telles des rencontres avec un conseiller en redressement pour faire l’ajustement de  votre budget, la consolidation de dettes, la proposition de consommateur ainsi que la faillite personnelle ou commerciale.

Voyons ensemble les deux premières options (la consolidation de dettes, la proposition de consommateur). La dernière solution, la faillite, sera présentée lors du prochain article.

En quoi consiste une consolidation de dettes?

Une consolidation de dettes vise à obtenir un prêt afin de rembourser le solde (en partie ou en totalité) de vos dettes. Ensuite, il ne vous restera qu’une dette à rembourser, soit le prêt de consolidation accordé par l’institution financière ou le prêteur privé. Pour entreprendre une procédure de consolidation de dettes, il faut trouver un prêteur qui vous accordera un prêt. Votre cote de crédit, votre ratio d’endettement et votre situation professionnelle seront analysés par la banque ou autre institution financière afin d’évaluer les risques que représente votre cas.

Les avantages de la consolidation de dettes

  • Elle simplifie la gestion de vos dettes en les regroupant en un seul prêt.
  • Elle permet, en général, d’obtenir un taux d’intérêt plus avantageux et d’économiser.
  • Elle peut vous éviter une faillite.

Les inconvénients d’une consolidation de dettes

  • Selon votre situation financière, il est possible qu’un prêt ne vous soit pas accordé.
  • Des frais d’ouverture de dossier peuvent s’appliquer lorsque votre procédure de consolidation sera acceptée.
  • La datte à rembourser n’est pas diminuée.
  • Certaines dettes (ex. : hypothèque) ne peuvent faire l’objet d’une consolidation de dettes.

 À qui s’adresse la consolidation de dettes?

  • Aux personnes qui ont un emploi stable et qui disposent d’un revenu suffisant.
  • Aux personnes qui détiennent des éléments actifs nécessaires pour entreprendre un nouveau financement.
  • Aux personnes qui ont une bonne cote de crédit ainsi qu’un ratio d’endettement acceptable selon les institutions financières.

 

En quoi consiste une proposition de consommateur?

Cette offre de règlement est négociée et présentée à tous les créanciers non garantis (autre qu’hypothèque, contrat de location, contrat de vente à tempérament) du consommateur et est exempte d’intérêts. Pendant une période pouvant aller jusqu’à 60 mois, le consommateur devra payer un montant mensuel en un seul versement au syndic.

Comment s’y prendre?

Le syndic, après avoir analysé votre situation financière, sera en mesure de déterminer votre capacité réelle à rembourser vos dettes. Ensuite, la proposition de consommateur sera présentée aux créanciers et si la majorité accepte, la proposition sera acceptée. Lorsque vous aurez remboursé tous les versements demandés par le syndic, vous n’aurez plus de dettes, même si le montant total remboursé est inférieur à ce que vous deviez initialement.

Les avantages de la proposition de consommateur

  • Vous conservez tous vos biens.
  • Arrêt des procédures judiciaires contre vous.
  • Interdiction pour les créanciers de vous appeler ou d’exiger toute somme.
  • Tous les créanciers non garantis sont liés par la proposition, même ceux qui auraient voté contre.
  • Interdiction de résilier ou de modifier un contrat avec vous simplement en raison de votre proposition.
  • Diminue le montant de la dette à rembourser.
  • Vous n’avez qu’à faire un seul paiement par mois.
  • Vos paiements sont déterminés en tenant compte de votre budget.
  • Vous avez jusqu’à 60 mois pour rembourser votre dette; la période est flexible.
  • Les frais du syndic sont inclus dans vos versements.
  • Cette entente vous permet d’éviter la faillite.