Archives du mot-clé crédit

Quelles sont les principales situations menant à la faillite ?

Vous ne ferez pas faillite du jour au lendemain. Plusieurs signes sauront vous donnez l’alarme que votre portefeuille ne se porte pas bien ou pourrait ne pas se porter bien dans les prochains mois.

En plus de 10 années à titre d’avocat et syndic de faillite, voici la liste des principales alarmes qui se sont présentées aux clients (individuels et commerciaux) que j’ai pu aider à réorganiser leurs finances. La liste n’est pas exhaustive, mais ce sont les situations les plus répétées.

Signes d’une faillite personnelle

  • La perte de votre emploi
  • La séparation/le divorce de votre couple
  • L’abus de drogues, d’alcool ou des jeux de hasard
  • L’augmentation de la limite de vos cartes de crédit
  • L’utilisation d’une carte de crédit pour en payer une autre (aussi, effectuer des avances d’argent sur vos cartes de crédit)
  • Avoir l’impression de courir après l’argent, même si votre salaire a été déposé « hier ».

Signes d’une faillite commerciale

  • La mort ou l’incapacité du propriétaire à gérer l’entreprise
  • Une trop grande compétition venant du marché
  • Le changement dans la demande du public par rapport aux produits ou aux services
  • Les frais fixes mensuels trop élevés pour l’entreprise (la location ou l’achat d’équipement, de véhicules ou de locaux de prestige)
  • Le taux d’endettement trop élevé
  • Le manque d’argent pour le fond de roulement

Bref, vous sentez venir des difficultés ou des problèmes financiers, n’attendez pas qu’ils deviennent insurmontables.

L’importance d’un fond d’urgence

Personne n’est à l’abri de dépenses imprévues ou de situations malencontreusement inattendues. Que ce soit une voiture qui brise ou une perte d’emploi, utiliser le crédit pour régler ladite situation n’est pas la meilleure solution pour votre santé financière. Saviez-vous que 92% des Canadiens envisageraient une certaine forme d’emprunt – des marges de crédit, des cartes de crédit, des prêts bancaires et des emprunts auprès d’amis et de la famille – pour régler une urgence de 2000$ en moins de 30 jours.

Sur la plupart des sites web consultés, la règle d’or est de prévoir un fond d’urgence équivalant à environ trois mois de dépenses. La somme doit être facilement accessible, vous devez donc éviter d’effectuer des placements spéculatifs qui risquent d’être plus dangereux. Plusieurs experts recommandent un compte d’épargne à intérêt élevé. Cependant, l’accessibilité en tout temps à ce type de compte peut avoir un côté moins efficace. Vous devez éviter de vous en servir comme une petite caisse. Vous ne devez pas retirer de l’argent quand vous le désirez, mais bien lorsque c’est une nécessité. Le mot d’ordre est la discipline.Image

Peu importe le total de vos revenus, l’important est de commencer à épargner de petites sommes (vous pouvez débuter avec un 5% ou un 50$ par période de paie). De fil en aiguille, si vos revenus augmentent, il est important d’augmenter proportionnellement la somme que vous consacrez au fond d’urgence. De plus, vous ne devez pas oublier d’inclure cette somme dans votre budget.